John P. Ssmol

Dr John P. Smol

Prix Lee-Lorch de l'ACPPU
Professeur de biologie
Université Queen’s

Biographie

John P. Smol, O.C., Ph. D., MSRC, est professeur de biologie à l’Université Queen’s de Kingston, en Ontario, où il dirige par ailleurs la chaire de recherche du Canada sur les changements environnementaux. John est le fondateur et codirecteur du Laboratoire de recherche et d’évaluation environnementale paléoécologique (PEARL), qui regroupe plus de 40 étudiants et scientifiques qui se consacrent à l’étude des changements à long terme de l’environnement mondial, surtout en ce qui concerne les écosystèmes lacustres. Il a publié plus de 550 articles de revue et chapitres depuis 1980, ainsi que 21 livres. La majeure partie de ses recherches portent sur les répercussions des changements climatiques, l’acidification, l’eutrophisation, le transfert de contaminants et d’autres facteurs de stress pour l’environnement.

John dirige des recherches sur les lacs de l’Arctique circumpolaire depuis plus de trois décennies. Il est souvent invité par la radio, la télévision et la presse écrite à commenter des questions d’environnement. Rédacteur fondateur de la revue internationale Journal of Paleolimnology de 1987 à 2007, il est actuellement rédacteur en chef de la revue Environmental Reviews. Depuis 1990, il a reçu une soixantaine de prix et bourses de recherche et d’enseignement, dont la Médaille d’or Gerhard Herzberg de 2004 du CRSNG décernée au meilleur scientifique ou ingénieur au Canada. Il a récemment été nommé lauréat du Prix de l’Institut international d’écologie. John s’est distingué également en devenant le premier scientifique, depuis la fondation de la Société royale du Canada en 1883, à se voir attribuer trois médailles individuelles : la médaille Miroslaw Romanowski pour les sciences de l’environnement, la médaille Flavelle pour les science biologiques et, en 2015, la médaille McNeil pour la diffusion scientifique.

Il a reçu 12 distinctions pour ses activités d’enseignement, de mentorat et de vulgarisation scientifique, y compris la Reconnaissance nationale 3M pour l’excellence en enseignement, et il a été choisi meilleur mentor scientifique en milieu de carrière au Canada par la revue Nature, au terme d’une sélection à l’échelle nationale. Il assure actuellement la présidence de l’Association internationale de paléolimnologie (IPA). John a été fait Officier de l’Ordre du Canada en 2013.